Bureau de développement commercial d’Haïti en République Populaire de Chine
海地驻中华人民共和国贸易发展办事处
Commercial Development Bureau of Haiti to the People’s Republic of China

Government & History

QUELQUES DONNÉES ET BREF HISTORIQUE D’HAÏTI
La République d’Haïti est un pays des Caraïbes occupant la partie ouest de l’île d’Hispaniola qu’elle partage avec la République dominicaine. Ayiti («terre des hautes montagnes ») est le nom indigène Taino de l’île. En raison de sa beauté naturelle et de sa richesse agricole, le pays était appelé en français, “ La Perle des Antilles “. Tant par sa superficie que par la taille de sa population, Haïti est la deuxième plus grande île des Grandes Antilles et le troisième plus grand pays des Caraïbes (après Cuba et la République Dominicaine), avec 27 750 kilomètres carrés (10 714 milles carrés). Haïti partage 360 km ( 224 mi) de frontière avec la République Dominicaine et a environ 10,4 millions d’habitants, avec un peu moins d’un million qui vivent dans la capitale, Port -au-Prince. Haïti, à son point le plus proche, est à environ 45 miles nautiques ( 83 km , 52 km ) de Cuba et a le deuxième plus long littoral ( 1771 km ou 1100 km ) dans les Grandes Antilles, Cuba ayant le plus long. La vallée la plus importante du pays en termes de culture est la Plaine de l’ Artibonite. La Rivière de l’Artibonite, le plus long fleuve de l’île est aussi localisée dans cette région. Elle prend naissance dans la région ouest de la République dominicaine, traverse le centre du pays pour se jeter dans le Golfe de la Gonâve. La région centrale et orientale de l’île est un grand plateau élevé. Haïti comprend également diverses îles. L’historiquement célèbre île de la Tortue est située au nord de la côte d’Haïti. La Gonâve est située sur l’île du même nom, dans le Golfe de la Gonâve. Île de la Gonâve est modérément peuplée par des villageois. L’Île à Vache, une île luxuriante avec beaucoup de beaux sites, est située à l’extrémité sud-ouest d’Haïti. Également faisant partie d’Haïti sont les îles Cayemites et l’île d’ Anacaona. La Navase, située à 40 miles nautiques (46 km; 74 km) à l’ouest de Jérémie sur la péninsule sud-ouest d’Haïti, fait l’objet d’un litige territorial en cours avec les États-Unis.

Le français et le créole haïtien sont les langues officielles. Le second est le créole haïtien récemment normalisé, qui est parlé par l’ensemble de la population d’Haïti. Créole haïtien est l’une des langues créoles à base française. Son vocabulaire est principalement dérivé du français, mais sa grammaire et prononciation affichent des influences de certains pays d’ Afrique de l’Ouest, Taïno, espagnol et portugais. Le créole, parlé par toute la population haïtienne, a un vocabulaire principalement dérivé du français. Sa grammaire et prononciation affichent des influences de certains pays d’Afrique, du Taïno, de l’espagnol et du portugais. L’anglais est largement parlé par la communauté des affaires et l’Espagnol par beaucoup. La position régionale, historique et ethnolinguistique d’Haïti est unique pour plusieurs raisons. Quand Haiti a obtenu son indépendance en 1804, il a été le premier pays indépendant de l’Amérique latine et des Caraïbes, la seule nation dans le monde créée à la suite d’une révolte d’esclaves réussie, et la deuxième république dans les Amériques après les États Unis. Sa révolution réussie par les esclaves et les hommes libres de couleur a duré plus d’une décennie. Haïti est la seule nation indépendante principalement francophone dans les Amériques. Haïti est l’un des deux seuls pays indépendants dans les Amériques, avec le Canada, à désigner le français comme langue officielle; les autres pays d’expression française sont tous des départements d’outre-mer ou des collectivités de la France. Avec 10,4 millions d’habitants, Haïti est l’État-membre le plus populeux de la Communauté des Caraïbes (CARICOM). Le pays est également membre de l’Union latine. En 2013, Haïti a un statut de membre associé de l’Union africaine. Il est le pays le moins développé dans les Amériques, selon l’indice de développement humain. Tout au long de son histoire, Haïti a connu de nombreux moments violents politiquement motivés qui ont conduit à l’instabilité du pays. Toutefois, au cours de la dernière décennie, Haïti a connu la stabilité politique permettant au pays de répondre à ses défis (réduire la pauvreté, améliorer ses infrastructures de base, lutter contre sa mauvaise image internationale, ...) et d’améliorer sa condition sur les priorités fixées par le gouvernement qui se concentre sur 5 éléments de développement durable (État de droit, Énergie, Éducation, Économie et Emploi par le tourisme et l’Environnement).

Environ 4 millions d’Haïtiens vivent à l’étranger aux États- Unis, en République Dominicaine, à Cuba, au Canada (principalement à Montréal), à Bahamas, en France, aux Antilles françaises, aux îles Turques et Caïques, à la Jamaïque, à Porto Rico, au Vénézuela, au Brésil et en Guyane française. On estime à 881 500 aux États-Unis, 800 000 en République Dominicaine, à Cuba 300 000, 150 000 au Canada, 80 000 en France et jusqu’à 80 000 dans les Bahamas. Mais il y a aussi des petites communautés haïtiennes dans de nombreux autres pays , dont le Chili, la Suisse, le Japon et l’Australie. Les immigrants haïtiens constituent un segment très visible de la société américaine et canadienne, datant d’avant l’indépendance d’Haïti de la France en 1804. La proximité d’Haïti aux États- Unis, et son statut de république noire libre dans les années précédant la guerre de Sécession, ont contribué à cette relation. De nombreux hommes libres premiers colons américains et noirs influents, dont Jean Baptiste Pointe du Sable et W.E.B. Du Bois, étaient d’origine haïtienne. Jean Baptiste Point-du-Sable, un immigrant de Saint-Domingue (aujourd’hui Haïti), a fondé la première colonie non indigène dans ce qui est maintenant Chicago, Illinois, la troisième plus grande ville des États- Unis. L’État de l’Illinois et la ville de Chicago ont déclaré Du Sable le fondateur de Chicago le 26 Octobre 1968.


FACTS AND BRIEF HISTORY OF HAITI
The Republic of Haiti is a Caribbean country that occupies the western, smaller portion of the island of Hispaniola, in the Greater Antillean archipelago, which it shares with the Dominican Republic. Ayiti ("land of high mountains") was the indigenous Taino name for the island. Because of its natural beauty, the country is called in French, "La Perle des Antilles" (The Pearl of the Antilles). Both by area and population, Haiti is the second largest island in the Greater Antilles and the third largest Caribbean nation (after Cuba and the Dominican Republic), with 27,750 square kilometers (10,714 sq mi). Haiti shares a 360-kilometre (224 mi) border with Dominican Republic and has an estimated 10.4 million people, with just under a million of which live in the capital city, Port-au-Prince. Haiti at its closest point is only about 45 nautical miles (83 km; 52 mi) away from Cuba and has the second longest coastline (1,771 km or 1,100 mi) in the Greater Antilles, Cuba having the longest. The country's most important valley in terms of crops is the Plaine de l'Artibonite. This region supports the country's (also Hispaniola's) longest river, the Riviere l'Artibonite, which begins in the western region of the Dominican Republic and continues most of its length through central Haiti and onward where it empties into the Golfe de la Gonâve. The eastern and central region of the island is a large elevated plateau. Haiti also includes various offshore islands. The historically famous island of Tortuga (Île de la Tortue) is located off the coast of northern Haiti. La Gonâve is located on the island of the same name, in the Golfe de la Gonâve. Gonâve Island is moderately populated by rural villagers. Île-à-Vache (Cow Island), a lush island with many beautiful sights is located off the tip of southwestern Haiti. Also parts of Haiti are the Cayemites and Île d'Anacaona. La Navase located 40 nautical miles (46 mi; 74 km) west of Jérémie on the southwest peninsula of Haiti, is subject to an on-going territorial dispute with the United States.

French and Haitian Creole are the official languages. Haitian Creole is one of the French-based creole languages. Its vocabulary is primarily derived from French, but its grammar and pronunciation display influences from some West African, Taino, Spanish, and Portuguese languages. Haitian Creole is related to the other French creoles, but most closely to Louisiana Creole, Mauritian Creole. English is widely spoken by the Business community and Spanish by many. Haiti’s regional, historical, and ethno-linguistic position is unique for several reasons. When it gained independence in 1804, it was the first independent nation of Latin America and the Caribbean, the only nation in the world established as a result of a successful slave revolt, and the second republic in the Americas. Its successful revolution by slaves and free people of color lasted more than a decade. Haiti is the only predominantly Francophone independent nation in the Americas. Haiti is one of only two independent nations in the Americas (along with Canada) to designate French as an official language; the other French-speaking areas are all overseas departments, or collectivities of France. With 10.4 million people, Haiti is the most populous full member-state of the Caribbean Community (CARICOM). The country is also a member of the Latin Union. In 2013, Haiti has an associate membership status in the African Union. It is the least developed country in the Americas as measured by the Human Development Index. Throughout its history, Haiti has known many politically motivated violent moments that led to government instability. However, during the last decade, Haiti has known political stability allowing the country to fight its challenges (reducing poverty, tackling its poor image internationally,) and improve on the priorities set by the government which focuses on the 5 E’s of durable development (Energy, Economics, Education, Employment through Tourism and Environment).

Modern Haitians today are people who are descendants of former African slaves, Mulatto/Creole/Free people of color and the remaining white populations who survived the revolt. Smaller minority groups include people of Western European (French, German, Italian, Dutch, Polish, Portuguese and Spanish), Arab, Armenian, or Jewish origin. The number of Haitians from East Asian descent or East Indian origin is approximately 400+. Approximately 4 Millions of Haitians live abroad in the United States, Dominican Republic, Cuba, Canada (primarily Montreal), Bahamas, France, French Antilles, the Turks and Caicos, Jamaica, Puerto Rico, Venezuela, Brazil and French Guyana. There are an estimated 881,500 in the United States, 800,000 in the Dominican Republic, 300,000 in Cuba, 150,000 in Canada, 80,000 in France and up to 80,000 in the Bahamas. But there are also smaller Haitian communities in many other countries, including Chile, Switzerland, Japan and Australia. Haitian immigrants have constituted a very visible segment of American and Canadian society, dating back to before the independence of Haiti from France in 1804. Haiti’s proximity to the United States, and its status as a free black republic in the years before the American Civil War, have contributed to this relationship. Many influential early American settlers and black freemen, including Jean Baptiste Point du Sable and W. E. B. Du Bois, were of Haitian origin. Jean Baptiste Point du Sable, an immigrant from Saint-Domingue (present-day Haiti), founded the first nonindigenous settlement in what is now Chicago, Illinois, the third largest city in the United States. The State of Illinois and City of Chicago declared du Sable the Founder of Chicago on October 26, 1968.